Pour profiter des taux les plus intéressants et convaincre les entités bancaires, il ne faut pas hésiter à jouer avec son profil qui peut s’avérer idéal. Mettre en avant ses qualités d’emprunteur est un véritable pouvoir de négociation, face au potentiel de rentabilité qu’un profil recherché peut devenir pour une banque.

Le profil, un argument de négociation

Dans une optique de maîtrise du risque, les banques ont durci les conditions d’emprunt pour l’acquisition d’un bien immobilier. Les garanties demandées sont nombreuses et contraignantes suivant la situation de chacun. C’est pourquoi, les banques recherchent des profils idéaux pour maximiser la rentabilité durant la pérennisation de la relation via la vente de divers produits d’intermédiation. Ces profils sont de véritables viviers pour le PNB (correspond à la différence entre les produits et les charges d’exploitation d’une banque) des établissements bancaires. Les demandeurs de crédit qui rentrent dans cette typologie de clients ont plus qu’intérêt à mettre en avant leurs atouts d’emprunteur « idéal » pour négocier à leur avantage le crédit immobilier.

Quels est le profil idéal ?

L’emprunteur tant recherché par les banques est en premier lieu un jeune actif qui se situe dans la tranche d’âge des 25-35 ans. Il est en couple avec idéalement une personne dont la situation est plus ou moins similaire. La carrière professionnelle est pleine de potentiel et les revenus sont relativement confortables. Côté santé, être non-fumeur est un plus non négligeable vis-à-vis des assurances-emprunteur, tout comme la pratique d’une activité physique. Les assurances sont cependant extrêmement friables en cas de pratique d’un sport extrême.

Outre une bonne rentrée financière mensuelle, le fait de détenir un patrimoine, qu’il soit immobilier ou mobilier voire les deux, est un facteur essentiel qui peut permettre de faire pression sur les taux proposés et pour assouplir certaines conditions. L’apport via un capital valorisé sur des produits d’épargne est primordial dans la négociation. Le maximiser permet de donner des garanties concrètes au prêteur tout en baissant le total du capital nécessaire à emprunter.

Comment profiter de certains avantages ?

Bien qu’il soit difficile de fournir un profil de la sorte, certains critères peuvent être bénéfiques pour une demande de prêt. Et il faut aussi saisir certaines opportunités comme des offres éphémères sur les taux pour économiser quelques milliers d’euros sur le montant total. Des aubaines commerciales sont à saisir, mais il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les possibles avantages accordés par l’État. Le PTZ est par exemple un crédit qui permet de financer une partie du bien à taux zéro, sous réserve d’éligibilité.

Pour finir, une recherche efficace d’une assurance-emprunteur est aussi un excellent moyen d’économiser plusieurs milliers d’euros. Avec un profil idéal et une bonne santé, il est tout à fait possible d’avoir une cotisation mensuelle à un prix compétitif en optant pour la délégation d’assurance de prêt.